Comment choisir une vapoteuse sans nicotine ?

L’acte de fumer est vieux comme le monde. Très répondu au sein de toutes les sociétés, à priori, celles dites développées, cet acte ne cesse de faire polémique entre partisans et opposants. Malgré que les innombrables dangers du tabagisme soient connus par tout le monde, cette pratique reste du quotidien, une habitude que l’on ne peut pas arrêter facilement. La mise en garde contre la cigarette augmente de jour en jour, arrivée au point d’écrire les dangers du tabagisme sur les paquets de cigarette. Cette crainte qu’inspire la cigarette est due aux composantes de cette dernière, entre autre, la nicotine.

Petite histoire du tabagisme

C’est en 1520 que l’on découvre les bienfaits d’une certaine plante à guérir les migraines. Ce fut en Portugal que cette plante est cultivée à grande échelle pour des usages purement médical. L’ambassadeur français Jean Nicot eu l’ingénieuse idée d’envoyer une quantité de cette plante qui se ressentait sous forme de poudre a Catherine de Médicis puisqu’à l’époque, son enfant souffrait de crises sévères de migraines. L’histoire de cette cigarette que vous voyez partout ou que vous consommez avait commencé par une poudre, appelait « poudre de tabac » à usage médical, qui l’aurait cru ! Avec le temps, les usages de cette plante ont changé, et même sa cultivation ne se faisait plus uniquement sur ses terres d’origines mais dans plusieurs pays dans le monde après avoir découvert que cette plante, ou tabac, avait d’autres vertus. D’abord, la consommation du tabac se faisait par le biais d’une patte que l’on ramollisse et que l’on met dans sa bouche, puis cette poudre est devenue sous forme de cigarette à fumer. Avec le temps et l’augmentation de la consommation, la cigarette s’est répondue dans les quatre coins du monde, une forme chic qui embellissait les bouches lors d’une discussion autour d’un café ou après un diner.

La cigarette électronique

Si l’on remonte dans le temps, Il semblerait absurde de mettre ces deux mots dans la même phrase. Comment une cigarette pourrait-elle être électronique ! Ce résonnement aux temps anciens n’est nullement erroné, mais de nos jours, il est facilement envisageable de parler ou même d’utiliser une cigarette électronique. Cela dit, il faudrait oublier la forme de la cigarette classique que nous connaissons tous et que nous avons grandi en la voyons dans les rue écrasées en mégot ou à la télévision entre les doigts d’un acteur ou d’une actrice, car la cigarette électronique n’a rien d’une cigarette classique à l’exception de sa forme qui, elle, ne changera pas pour la simple raison qu’il serait difficile de tenir une cigarette rectangulaire entre ses doigts. Les voix qui criaient haut et fort les dangers de la cigarette et l’urgence d’arrêter cette pratique qui menait à une mort certaine ont pu ouvrir les yeux d’une tranche de la population, et l’industrie de la cigarette reçoit un coup car une innovation fait surface sur le marché, la fameuse cigarette électronique. Cette petite chose est qualifiée d’électronique car elle a un dispositif qui produit de la vapeur, et cela dans le but de simuler la vapeur que produit une vraie cigarette comme on en connait. Elle est aussi pourvue de plusieurs goûts.

Voir aussi : acheter des animaux en résine

Dite à dieu à la nicotine

Le dilemme d’arrêter la cigarette et d’en finir avec cette addiction, la décision que certains n’arrivent jamais à accomplir, en finir avec les bouffées de nicotine qu’ils ingurgitent directement dans leurs poumons et cela, durant de longues années, voir même toute une vie. Si l’on se penche sur la racine du problème pour trouver pourquoi les médecins, les affiches publicitaires ou même votre voisin qui vous dit d’arrêter la cigarette ont en font un problème d’une gravité ultime. La raison revient :

  • Aux matières que contiennent les cigarettes
  • Et en particulier la nicotine qui a des effets néfastes et même mortels sur la santé du consommateur de cigarette.

L’innovation de la cigarette électronique ou appelait aussi « la vaporeuse » est moins dangereuse que la cigarette classique ou l’on peut même aller jusqu’à affirmer que cette cigarette est totalement inoffensive et que vous ne risquez rien pour votre santé. La vaporeuse ne contient pas de nicotine, ce qui écarte la raison majeure pour laquelle l’on déconseille fortement le tabagisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.